Emmanuel Cuisinier

emmanuelcuisinier est universitaire, commissaire d’exposition, plasticien né à Papeete (Tahiti), il vit et travaille à Paris et partage son temps entre la capitale et les Ardennes où il aime résider.

Depuis quelques années, il entreprend un travail sur la déconstruction figurative librement guidée au fil de la couleur et du graphisme. A la manière d’une « Madeleine de Proust », un souvenir d’enfance, une fable, un mythe deviennent le point de départ d’une réflexion sur les métamorphoses et les interactions liées au départ, au souvenir, à la mémoire et à la représentation.

Après une série remarquée sur « la figure du taureau » il nous revient avec « Le fruit de l’arbre à pain« , observation méticuleuse du paysage luxuriant et enchanteur de l’ile de HUAHINE (l’île des femmes)  au symbolisme puissant où puisent les mythes fondateurs et structurant de toute société. Comme celles ici, de la famille, de la transmission ou encore du don de soi ultime. Cette eucharistie symbolisée par la métamorphose du père en fruit est transposée dans cette série de peintures par celle de la mère nourricière dont s’échappe le lait.

Le uru est un fruit éminemment terrestre mais il m’intéressait de transposer la lourdeur du fruit en une matière liquide, passant d’un état à un autre non seulement par son évocation de la source nourricière mais aussi par la technique picturale elle-même. L’inertie du uruse fragmente en une succession de touches de pinceaux puis file à la surface du support en une superposition de jus de couleurs vives évoquant par là-même l’art des pareu aux motifs végétaux chatoyants.

Nature morte s’il en est, il s’agirait davantage ici d’une évocation des « vies reposées » ou « immobiles » comme on pouvait désigner ce genre avant le 17è siècle et plus conformément à ce que je retrouve en rentrant dans ma famille à Tahiti et dans les îles. Le sujet pictural témoigne du rapport de l’Homme à la matière et à ses croyances et le fruit de l’arbre à pain est ici, pour moi, le motif de mon lien à ma culture par-delà̀ les kilomètres.

Expositions récentes :

  • La demeure d’Astérion, exposition monographique 2018
  • Portal de Luz, artiste en résidence, Montevideo, 2019
  • La porte des enfers, château de Sedan, 2019
  • La Porte des enfers , exposition personnelle, Maldonado, Uruguay, 2019
  • Foire de la Bellevilloise, grand salon d’art, 2019
  • Les peuples de l’eau, exposition collective, Tahiti, Polynésie Française, 2021

emmanuelcuisinier

Œuvres de
l’artiste

En cliquant sur « J’accepte », vous acceptez l’utilisation de cookies (y compris de tiers) à usages techniques nécessaires au bon fonctionnement de notre site web et pour vous offrir l’expérience la plus pertinente en mémorisant vos préférences pour vos prochaines visites, mais également à des fins statistiques, de publicité ou de personnalisation pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts sur notre site et ceux de tiers.